C'est maintenant!

Publié le par Mouvement DJ

Chers amis,

La France découvre régulièrement l'existence d'un pays. Ce fut il y a quelques années la Chine alors que cela faisait longtemps que le nouveau processus d'expansion avait commencé. Maintenant c'est les BRIC (Brésil - Russie - Inde +Chine) qui représentent déjà plus de 13% du PIB mondial à eux quatre.  A chaque fois, livres et dossiers dans la presse, mobilisation verbale des décideurs politiques, comme ci ces pays n'avaient jamais existé et n'étaient pas importants déjà avant.

Ce n'est évidemment pas une manière de voir le monde et de l'appréhender. De façon générale, je pense qu'il faut être partout pour saisir les opportunités et être là bien avant l'explosion économique d'un pays car personne n'oublie celui qui a soutenu quand tout n'était pas rose. 

De plus, il ne faut pas partir brusquement, de façon impolie, au moindre problème dans le pays comme en Algérie ou en Indonésie car ces pays n'oublient pas que vous avez quitté le pays quand ils souffraient.

Que faisons-nous avec les N11, les Next Eleven Emerging Economies (Goldman Sachs)? 

Pour Goldman Sachs, les N11 ce sont :

-le Bangladesh,
-le Mexique
-l’Indonésie
-la Corée du Sud
-l’Iran
-la Turquie
-le Pakistan
-les Philippines
-l’Égypte 
-le Vietnam
-le Nigeria.

Le Crédit Agricole a publié sa propre liste, les «Prochains 13» :

- le Mexique
- l’Indonésie
- l’Argentine
- l’Iran
- la Turquie
- la Thaïlande
- l’Afrique du Sud
- les Philippines
- l’Ukraine
- l’Égypte
- la Malaisie
- le Vietnam
- le Nigeria.

Goldman Sachs avait délaissé l’Argentine, la Thaïlande, l’Afrique du Sud, l’Ukraine et la Malaisie.

La plupart de ces pays vont dépasser allègrement la France d'ici 2050. Probablement bien avant notamment pour le Mexique et l'Indonésie.

Je fréquente nombre de ces pays et il est clair que la France y est plus qu'en retard. C'est indéniable. 

Qu'allons nous faire? Regarder ou mettre en place une vraie stratégie et arrêter d'accumuler des rapports bidons.

Vôtre,

Christophe Dorigné-Thomson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article